• 29 Janvier 2017 - Mauvaise perception du dressage en attelage!

    Le 22 Janvier dernier, j'étais présent à Deauville,  lors d'une session de travail et d'exploration sur le notation du dressage  en attelage et j'y ai appris ENORMEMENT!

    Pour mémoire, je me suis retrouvé un jour, presque par hazard à participer à un concours d'attelage.
    C'était en 2010 dans un "concours d'entrainement", à Bouville.
    Presque par hazard, car je n'étais absolument pas préparé. Je prenais des cours auprès de Fabrice Martin. A l'issue d'une leçon, Fabrice me propose de participer à une maniabilité. Il m'indique qu'un de ses copains (Bruno Hiss) organise un concours d'entraînement avec une maniabilité à Bouville!
    Dans ma tête, c'était déjà un "Everest" à franchir. (j'étais vraiment très débutant!).
    Ma réaction aura été immédiate: "Chiche!"
    C'est ainsi que je me suis retrouvé inscrit à ce concours avec les 3 tests!
    Si je me souviens bien la leçon avec Fabrice était le Jeudi et le "Concours" le Dimanche!
    Vite fait j'ai regardé ce qu'était la reprise de dressage, car tant qu'à être présent, je voulais tout essayer!


    29 Janvier 2017 - Reflexion personnelle sur la dressage en attelageC'est ainsi que sans préparation particulière je me suis trouvé à dérouler la reprise de dressage.
    Mon ambition n'était que de respecter les figures (dans l'ordre) et si possible aux allures demandées!
    Bien entendu le résultat fut catastrophique, mais ce n'était pas grave!

    Je suis  revenu de ce concours avec une grande fierté "J'avais participé à mon premier concours"!
    J'avais "osé" me lancer dans un vrai marathon! (et j'avais trouvé énormément de plaisir à participer!).




    29 Janvier 2017 - Reflexion personnelle sur la dressage en attelage

    A la fin de l'épreuve, on m'a remis les protocoles de notation et d'annotation.
    Ce qui était grave c'est qu'ensuite, jamais on ne m'a décrit précisément les critères de notation appliqués par les juges de dressage. Ces "protocoles" qui sont devenus mes seules références.
    A partir des annotations, j'ai essayé de faire évoluer ma présentation lors du déroulé des reprises.
    Cela n'a jamais été fameux même si lors des autres concours mes notes n'ont fait que de s'améliorer!

     

     


    Et Dimanche, en écoutant attentivement les experts argumenter leurs critiques, j'ai enfin compris combien je suis loin de ce qui est attendu et ce qu''il faudrait parvenir à réaliser!

    J'ai aussi compris le pourquoi des attentes en termes de motricité, d'allure, d'engagement et d'incurvation!

    Vraiment j'étais loin du compte avec seulement le respect des figures et des allures! 
    Et si je voulais m'aligner sur un concours il y aurait un TRES gros travail à faire avec Nariolo.

    Bilan, je suis revenu de la rencontre de Dimanche dernier avec plus de questions que de réponses! La principale question est bien "Comment faire"?
    Il me manque tant de connaissances en hypologie!
    Et ce ne sera pas seulement dans des livres que je trouverai les réponses!

    A suivre()

    Note: La rédaction de cet article entre dans le cadre initial de ce blog, c'est à dire restituer une expérience.
    Ici, il s'agit de ne pas minimiser les carences de connaissances et de compétences. Ces faiblesses m'auront  induit à me tromper sur ce qui est attendu lors d'une reprise de dressage.
    Peut-être y aura-t'il parmis les lecteurs au moins un meneur débutant qui  évitera les erreurs que j'ai commises. Ce blog trouvera alors toute sa justification.

    « 22 Janvier 2017 - Reflexion sur la notation du dressage en attelage7ém Indoore de Deauville (présentation). »

  • Commentaires

    2
    Nat82
    Mercredi 8 Février à 11:43

    Bravo ! il faut bien se lancer un jour ou l'autre et c'est en forgeant qu'on devient forgeron...Démarrer par 1 "3 tests", c'est ambitieux. Nous avons commencé en club 1 solo en 2014, ce qui a permis de faire évoluer le cheval en termes de compétences et d'endurance vers le Club Elite, pour respecter l'adage : qui veut aller loin, ménage sa monture. Pour le reste; du travail de fond en sortant régulièrement et des stages avec des gens compétents car tout seul, c'est très compliqué de s'améliorer. C'est au travers des stages que les enseignants pointent du doigt nos erreurs et nous apprennent comment réaliser les bons gestes. À partir de ce moment là, on commence à "ressentir" ce qui va et ce qui ne va pas. Au fil du temps, on devient meilleur qu'avant mais la route est longue et on apprend à chaque fois, quelque soit le niveau. Félicitations  pour le blog, c'est très sympa et j'ai eu plaisir à lire les différents posts. 

      • Mercredi 8 Février à 18:54

        merci pour votre petit message.
        Il me semble qu'a travers vos propos, nous partageons bien des valeurs et du vécu.
        Merci encore et peut être un jour a vous voir!

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :